ÉDITION 2018

L'édition 2016

C’est à bord du Bateau Mouche que près d’une centaine de personnes ont applaudi, le 13 octobre dernier à Montréal, les lauréats des Prix Profession Santé, édition 2016. Une croisière de quelques heures dans le Vieux-Port et vers les îles de Boucherville, au cours de laquelle un vibrant hommage a été rendu à des médecins, pharmaciens et infirmières. Huit prix ont été remis dans quatre catégories : pratique novatrice, partage des connaissances, collaboration interprofessionnelle et équipe interprofessionnelle.


Naviguaient avec eux la plupart des membres du jury multidisciplinaire, qui a sélectionné les candidats à partir de critères propres à chaque catégorie. À bord aussi, des représentants du milieu universitaire et des ordres professionnels, notamment.


Les Prix Profession Santé reconnaissent le travail interdisciplinaire, même par ses prix individuels. Jamais n’aura-t-on été autant tourné vers la collaboration interprofessionnelle, indique le président de l’Ordre des pharmaciens du Québec, Bertrand Bolduc. «Les conditions propices sont là. Sans travail d’équipe, comment voulez-vous optimiser les choses, dans les soins comme dans l’usage des médicaments?»


Lucie Tremblay, présidente de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, confirme. «Les infirmières sont au rendez-vous. Ça fait partie de notre code génétique d’être le liant entre les professions. Nous avons tous besoin les uns des autres, on est complémentaire.»


La collaboration interprofessionnelle constitue l’un des piliers de notre travail, affirme la présidente du Collège québécois des médecins de famille, la Dre Maxine Dumas Pilon. «La complémentarité, c’est une richesse. C’est aussi la garantie que le patient sera mieux soigné et tous ses besoins mieux pris en compte si tous les professionnels de la santé autour de lui collaborent à son bien-être.»


Les lauréats ont exprimé tour à tour leur reconnaissance d’être honorés, un double commentaire revenant chez la plupart d’entre eux. D’abord, que les remous engendrés par la réforme en cours ne constituent aucunement un empêchement à l’innovation. Chez eux donc, point de discours défaitiste. Ensuite et surtout, que ce qui semble impossible à un seul devient désormais possible en équipe.


Découvrir les lauréats



Le gala 2016, en images