Publicité
25/08/2021

L'application VaxiCode est disponible

L'application VaxiCode
Capture d'écran de l'application VaxiCode sur un iPhone (Photo Apple)

Statut «vert» ou «rouge»: le système de passeport vaccinal québécois indique en quelques secondes à peine si la personne qui le présente a été adéquatement vaccinée et peut donc avoir accès à divers lieux, dont les gyms, les restaurants et les salles de cinéma. Il sera en vigueur tel que prévu le 1er septembre, a annoncé mardi le gouvernement du Québec, qui se dit «prêt».

Le passeport vaccinal sera requis pour tous les Québécois de 13 ans et plus qui voudront accéder à certains lieux ou pratiquer certaines activités.

Des projets-pilotes ont été effectués au cours des dernières semaines et «les tests ont été très, très concluants», a déclaré le ministre de la Santé, Christian Dubé, en conférence de presse mardi pour dévoiler les détails du passeport et ses modalités d'usage.

«Avec le vaccin et le passeport vaccinal, on veut éviter de fermer des commerces et d'interdire des activités», a-t-il expliqué.

«C'est plate pour les personnes qui refusent de se faire vacciner. On va respecter ça. Mais on ne peut pas prendre toute une population en otage pour garder des privilèges à une minorité qui refuse le vaccin.»

Gratuites et officielles, deux applications ont été créées pour faire fonctionner le système de passeport: les citoyens peuvent déjà se procurer «VaxiCode» sur l'App Store d'Apple et les commerçants, eux, peuvent télécharger l'application iOS «VaxiCodeVerif» qui permet de vérifier le statut vaccinal de leurs clients. L'application sera disponible dans quelques jours pour les appareils Android (sur Google Play).

Le passeport sera requis, tel qu'annoncé auparavant, dans les bars, restaurants, cinéma, gyms, casinos, salles de spectacles, et pour pratiquer des sports d'équipe ou des activités physiques impliquant des contacts fréquents ou prolongés, y compris à l'occasion d'une activité parascolaire.

VaxiCode permettra aux citoyens de télécharger leur Code QR qui est leur preuve de vaccination adéquate, ce qui, pour la plupart des citoyens, signifie deux doses. Plus de 90% des vaccinés ont déjà reçu leur code QR par courriel, a dit M. Dubé. Sinon, ils peuvent se le procurer sur le portail libre-service du gouvernement du Québec. Les parents pourront avoir sur leur téléphone intelligent la preuve de tous les membres de leur famille immédiate. Chacun devra montrer une pièce d'identité avec photo.

Sécuritaire

Lorsqu'il utilisera l'application, le commerçant verra une bannière verte qui signifie que le client est en règle, ou une bannière rouge qui indique qu'il ne l'est pas. Il ne voit que le nom de la personne, sa date de naissance et la certification gouvernementale qui sera «inaltérable», promet-on. Il n'y aura aucune autre information, ont insisté les représentants du gouvernement lors d'un breffage technique offert mardi matin aux médias. Les données ne seront pas conservées sur l'appareil du commerçant ni sur le nuage informatique.

Ces applications sont sécuritaires et ne présentent aucun danger de fraude ni de vol de renseignements personnels, a lancé Éric Caire, ministre responsable de l'Accès à l'information et de la Protection des renseignements personnels, aussi présent au point de presse.

«Vous pouvez les utiliser en toute confiance.»

L'application permet d'ailleurs de déceler si le code QR est faux ou falsifié, a-t-il ajouté.

Cela peut entraîner des pénalités de 1000$ à 6000$. Et surtout, il s'agit d'un acte criminel, a martelé le ministre Dubé lors de la conférence de presse. Pourquoi prendre un tel risque pour quelque chose qui est gratuit? a-t-il demandé.

Aux établissements qui refusent de requérir la preuve vaccinale, M. Dubé a rappelé que la Santé publique a le pouvoir de les fermer.

Et si le passeport sera en vigueur dans quelques jours, aucune sanction ni pénalité ne seront appliquées avant le 15 septembre, histoire de laisser un peu de temps aux commerces d'apprivoiser l'application.

Les projets pilotes ont permis de déceler - et de régler, affirme-t-on - certains problèmes «mineurs» survenus: la preuve papier était froissée? Il faut l'aplanir autant que possible. Le Code QR était illisible sur le téléphone? Il faut augmenter la luminosité de l'appareil.

En tout temps, les Québécois pourront présenter pour lecture leur Code QR en version papier. Un format «carte d'affaires» sera bientôt disponible pour le portefeuille et les Québécois pourront l'imprimer eux-mêmes ou l'obtenir par la poste.

Situations particulières

Les jeunes de moins de 13 ans n'ont pas accès au passeport vaccinal: ils n'ont qu'à présenter une pièce d'identité avec photo indiquant leur âge.

Les habitants d'autres provinces et les touristes peuvent aller au restaurant et dans les autres lieux visés en montrant leur preuve vaccinale et une preuve de résidence de cet endroit.

Ceux qui n'ont pas reçu leurs deux doses de vaccin parce qu'ils ont été infectés par la COVID n'auront pas de difficulté: l'algorithme de l'application a été conçu pour tenir compte de cette situation et leur passeport vaccinal indiquera «vert» quand ils le présenteront.

Pour ceux qui ne peuvent être vaccinés pour une raison médicale, leur médecin pourra remplir un formulaire qui sera entré au registre de vaccination et qui pourra fournir le code requis pour le bon fonctionnement du passeport.

Publicité
Publicité